Global Tools

Design social et artisanat 

En 1972, les architectes radicaux italiens se réunissent afin de créer une contre-école de design qu’ils nomment Global Tools. Valorisant les techniques pauvres, l’artisanat et questionnant la société consumériste, les propositions de programmes pour cette école traduisent les préoccupations de l’époque post révolution de 1968.

 

En confrontant des travaux d’étudiants aux questions posées par les designers et architectes qui fondèrent Global Tools, ce projet pose en 2014 la question de l’actualité des démarches tournées vers l’inclusion de l’usager dans le projet de design en tant qu’individu sensible. 

 

Ce travail de recherche fut enrichi d’entretiens menés par Luisa Castiglioni au cours desquels elle recueilli les témoignages des fondateurs de la Global Tools (Alessandro Mendino, Gaetano Pesce, Ugo la Pietra, Andrea Branzi et Gianni Pettena) qui ont pu éclairer, des années après, le sens des documents transmis à l’équipe de recherche. 

 

En collaboration avec l’isdaT (Institut supérieur des art de Toulouse) et sous la direction de Nathalie Bruyère ce projet d'étude fut présenté au salon du meuble de Milan en 2014 dans le cadre de l’exposition collective sharing design

 

Global Tools 2014

Projet de recherche 

2014

Contexte

Projet mené dans le cadre de la redécouverte des archives du groupe Global Tools. 

Événement

Exposition collective Sharing design, salon du meuble, Milan (Italie) en 2014.